Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

5Août/160

Critique: Batman vs Superman – Zack Snyder – 2016

batmanvssupermanSynopsis:
Convaincu que Superman est devenu dangereux et pourrait en un clin d’œil détruire la terre, Batman décide de l'affronter. L'humanité a t'elle vraiment besoin d'un héros venu d'ailleurs aux immenses pouvoirs ou se suffira-t'elle d'un justicier costumé? Mais son sort est incertain car le pire reste à venir..

davidL'avis de David:
Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Troudballman, autant de super-héros (bon ok sauf le dernier) qui semblent fleurir ces temps-ci sur nos écrans et qui n'ont décidément rien d'autre à foutre que de se coller sur la tronche (remarquez nous non plus en fait). Après les Marvel guimauve et mou du bulbe de chez Disney (sauf "Deadpool", lui on l'aime bien), voici venir les DC Comics de chez Warner. Il fallait que Mario il se Bros pour qu'un maximum de personnages soient présentés au public et puissent bénéficier de zoulis crossover censés ramener tout plein de billets verts. Ah qu'il est loin le temps ou un mec qui invoquait les démons dans une cabane au fond des bois le week-end nous adaptait "Spiderman" comme personne.. Bref, revenons à nos bisons. Je tiens à préciser tout de suite que je suis arrivé presque totalement vierge de cet univers avant le visionnage. Ben oui, moi je suis pas trop comics et mis à part les feu "Spidey" et "Strange" (et "Il est minuit l'heure des sorcières" aussi), je ne sais pas lire. C'est donc l'esprit et le cœur léger que je me suis décidé à visionner l'un des plus gros bashing de cette année. Ah ben pour prendre cher il a prit tarif ce nouveau film de Snyder. Explosé par la critique, atomisé par une bonne partie du public, il ne lui restait plus que la maman de Zack et tout au plus son chien à être rallié à sa cause. Pourtant le gars nous a servi quelques perles quand même ("L'armée des morts","300") et on ne peut pas dire qu'il soit vraiment manchot avec une caméra. Allez zou, on enfourne la galette thermostat 7 et en version longue tant qu'à faire. Tiens, Ben Affleck semble avoir une paralysie faciale.. Il récupère d'un AVC? Ah non, il bouge les yeux.. un peu.. Mais, il aurait pas un peu grossi? Cavill lui s'en sort plutôt pas mal en Superman, même si on peut dire qu'un mec qui fout son caleçon par dessus son collant ne s'en sort jamais vraiment très bien (et on ne parle pas du fait qu'on ne sait toujours pas ou il colle son costume quand il est habillé.. sous sa chemise?). On débarque donc en plein combat final de "Man of steel" (le précédent "Superman", faut suivre) avec une baston qui coûtera la vie à pas mal de gens et surtout qui verra l'immeuble de Ben se casser la gueule (et ça Ben, il va pas le supporter, faut pas déconner). Hop, Clark Kent rentre chez lui après sa grosse baston, fait un câlin à Loïs et semble toujours aussi content que personne ne se soit encore rendu compte qu'il était Superman (obligé c'est les lunettes). Tiens on passe à Batman qui est dans le désert et qui semble s'être fait piégé. Putain mais y a une scène qui a sauté, ma galette bleue est rayée? Ah non en fait faut suivre, préparez les rails de coke. batman-v-superman-1Le montage est tellement décousu qu'on saute du coq à l'âne (et pas l'inverse sinon le volatile y marchera plus jamais comme avant) et qu'on est en permanence noyé sous un flot d'informations décousu et totalement indigeste. Les fans et lecteurs assidus s'y retrouveront peut-être mais moi non. Allez, je vais me faire un café parce que je sens que ça va être bon, heu non, long. Avec 181 minutes au compteur, autant vous dire qu'il fallait être costaud pour captiver le public jusqu'au bout. Bon, après le premier réveil de mon premier micro-sommeil (20 minutes, pas plus), je peux dire que la mission s'auto-détruira dans 3 secondes. C'est long, c'est chiant, c'est décousu, on comprends que dalle et quand une scène d'action arrive on hésite entre le sourire (Batman collé au plafond qui creuse et s'envole..) et la désolation (les trucages numériques sacrément baveux). Ou sont passés les 200 Millions de Dollars? Ah mais attendez ma bonne dame, on fait quand même tomber quelques immeubles là (vous vous souvenez, l'immeuble de Ben..). Ouep, ben faudrait peut-être songer à arrêter les travaux publics et à se mettre sérieusement à faire des films hein. Les seuls à s'en sortir à peu près sont Jeremy Irons et Jesse Eisenberg, livrant une prestation correcte et on notera une ou deux scènes touchées par la grâce (Batman contemplant un monde désolé, en flammes..). Une chose est sûre, on ne m'y reprendra pas, en tout cas pas tout de suite..

Fan absolu de la trilogie de Nolan et de celle de Raimi (oui je sais, ça n'a rien à voir mais j'insiste), je pensais que les critiques avaient été un peu dures envers ce nouveau film de Zack Snyder; je lui ai donc laissé sa chance. Bien mal m'en a pris. Je ne dois clairement pas être le public visé tant je me suis ennuyé devant ce navet plaqué or qui fera surement péter celui qui le dégustera en soupe. Indigeste, lourd et sans saveur, ce "Batman Vs Superman" est une des pires expériences du genre pour moi. En même temps, si le sombre héros était vraiment de retour, il serait Méxicain non? Oui je sais, j'étais pas obligé..
1s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier