Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

24Oct/160

Critique: Bloody Murder – Ralph Portillo – 2000

bloodymurderSynopsis:
Jason,Trevor enfin bref, le mec avec le masque de Hockey (on se demande bien où ils s'habillent les tueurs quand même, jamais vu ça chez Kiabi moi) terrorise les environs de Placid Lines.. Six jeunes gens venus camper là (sans blague) vont se rendre compte que sa légende est bien réelle, tout comme sa tronçonneuse ParkSide...

davidL'avis de David:
A la demande générale de toi toute seule (une lectrice de Grim, Claire, qui m'a demandé cette critique), voici donc la review d'un film de mort, "Bloody Murder". Après une attente interminable, nous allons enfin savoir qui a pris le coup de batte et à qui appartient ce bras coupé.. Ah non merde, je crois que je mélange un peu là. Remarquez, ça fait un paquet de temps que je l'ai visionné ce bidule..qui reste tout de même ancré dans un petit coin de ma mémoire (c'est pas forcément bon signe ça).. Coincé entre le souvenir de ma première gastro et la révélation horrible de l'existence du métier de proctologue (terrible d'apprendre qu'un gars est payé pour ça quand même), voici donc un ersatz de "Vendredi 13" sorti directement en vidéo qui va mettre vos nerfs à rude épreuve. Si si (non, pas l'impératrice), essayez donc de tenir jusqu'au bout sans scier une branche même quelques minutes et vous serez immédiatement élevé au rang de "Héros mythique" ici à Grim (avec autel de sacrifice hebdomadaire et tout le toutim). Sans déconner, comment peut-on imaginer tourner pareil nanar et le vendre comme un truc sérieux à toute une communauté de soiffards venus se délecter de chaque coup de machette donné en pleine gueule? Les mots me manquent pour décrire un bousin de ce calibre mais bon, on va essayer de meubler quand même (je vous préviens quand même, je vais être un peu méchant).. Un scénario aussi maigre que deux anorexiques avec des menottes (on appelle ça un nunchaku) qui pompe carrément mot pour mot l'histoire du film de Sean S.Cunningham ("Vendredi 13" pour ceux qu'on a déjà perdus), un tueur avec un masque de Hockey (ça vous rappelle rien?), un gars qui s'appelle Jason et qu'on suspecte de pas être très gentil (ça c'est pour brouiller les pistes), des acteurs aussi bons qu'une fricassée de vers morts (quoi qu'une poule pourrait apprécier, le film aussi d'ailleurs) et une réalisation aussi éclairée que la vision de Gilbert Montagné (Rôhhh les mecs elle est sacrément longue cette eclipse..). Rien, absolument rien, ne pourrait sauver ce "soap" movie complètement foireux de la noyade, dbmigne héritier des "Feux de l'amour" et autres niaiseries diffusées quand personne ne regarde.. Sauf que là on parle quand même d'un slasher ma bonne dame, avec des tripes et du sang. Ouep, pour les abats on repassera (il faudra attendre un numéro 2 un peu plus généreux en la matière); seule échappatoire, l'alcool.. Après une soirée bien arrosée, on arrive peut-être à voir le film sous un autre angle (à genoux la tête dans la bassine?), voir même se marrer d'autant de médiocrité. On me souffle dans l'oreillette (et c'est un souffle à au moins 3 grammes) que la suite offre quelques meurtres bien gores, du cul et même un aspect téléfilm un peu moins présent.. Mouais, je suis pas maso non plus et je vais en rester là, de toute façon pas sûr que mes yeux s'en remettent tout de suite, la convalescence va être longue.. Ah oui j'oubliais, on essaye régulièrement de nous refiler le film sous d'autres titres histoire de tester un peu notre résistance à la douleur (ou nos hémorroïdes, c'est selon) et de brouiller les pistes; chers amis Grimmers, "Scream Bloody Murder" c'est le même étron et pas un album de SUM 41.. Ne mettez surtout pas le pied sur le piège à loups (encore plus valable pour les unijambistes). Qu'est-ce qu'on est gentils à Grim, on vous évite un sacré traumatisme.. Vous avez la carte vitale?..

Cette fois c'est la bonne, on le tient! Ralph Portillo (producteur de toute une flopée de machins indescriptibles) a certainement réalisé le pire Slasher de tous les temps, rien de moins. Mal filmé, mal joué, con à l'extrême et extrêmement con, n'ouvrez la boite de ce DVD que si vous ne pouvez pas faire autrement, croyez moi (et on ne parle même pas d'appuyer sur Play).. Oh et puis merde, tenez le un peu mieux que je puisse lui coller encore quelques coups de batte.
0s5


Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier