Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

25Juil/170

Interview: Tournez juste là, Boulevard du cinéma, vous y êtes!

Si je ne devais vous parler que d'une émission de passionnés faites pour des passionnés, c'est immédiatement "Boulevard du cinéma" qui me viendrait à l'esprit. La fine équipe (Patrick Nadjar, Luis Alcaide, Jean Paul Coixao, Karine Jean, Bruno Terrier, Daniel Bouteiller, Christian Lucas et Renaud Burgin -plus quelques guests-) vous propose des sujets aussi variés que "La longue nuit de l'exorcisme","Phantom of the paradise", les univers de Bava ou de Bruce McDonald, de Dante (Joe hein, c'est pas l'enfer non plus), tout ça avec une bonne humeur et un professionnalisme qui font plaisir à voir. Renaud a gentiment accepté de nous donner un peu de son temps (même qu'on lui rendra pas) et de répondre à un petit interrogatoire destiné à renseigner les quelques ignares au fond à gauche qui ne seraient pas encore abonnés. Ambiance.

Bonjour Renaud et bienvenue sur Grim. Je sors du visionnage du dernier numéro de "Boulevard du cinéma" et vraiment superbe émission! Tu peux nous parler un peu de la genèse, du pourquoi du comment?
L'idée est venu de jean Paul Coixao que je connais depuis quelques années . Il m'a appellé un jour pour me proposer une émission durant laquelle des potes échangeraient sur le cinoche de façon très simple, sans prétentions (ce qui tombe bien car nous sommes des amateurs passionnés). Dès le début nous avons soumis le projet à la paire Luis Alcaïde/Patrick Nadjar que nous avions rencontré au Bloody Week-End. Ils avaient collaboré à l'Ecran Fantastique, Toxic et plusieurs Fanzines . La première émission où nous avons eu la chance de filmer Dario Argento s'est donc faite à quatre. Pour la deuxième, Christian Lucas nous a rejoint  et Bruno terrier pour la troisième. Enfin Karine Jean et Daniel Bouteiller sont venus compléter l'équipe. Nous avons eu du mal à trouver un nom pour l'émission mais le titre de Boulevard du cinéma s'est imposé car il correspondait à cette idée de liberté d'esprit, de circulation d'idées et d'échanges sur le cinéma. Dans l'avenir d'autres personnes viendront dans notre émission pour s'exprimer sur un sujet qui leur tient à cœur, toujours dans une parfaite liberté d'esprit (et le tout dans la bonne humeur, vannes et jeux de mots étant les bienvenus).

Sacrée équipe qui compose le staff! Tu peux nous présenter un peu tout le monde?
Karine jean est prof de théâtre ( elle a suivi les cours Florent ) et est passionnée de cinéma fantastique (entres autres).. Au passage, c'est une grande fan de Rob Zombie. Bruno Terrier dirige le "Metaluna Store" à Paris (NDLR: à visiter impérativement sous peine de flagellation à coups de barbelés trempés dans des streptocoques) que beaucoup considèrent comme étant un des derniers lieux où les fans de cinéma de genre peuvent se retrouver pour faire des achats de DVD ou de Blu Ray. Bruno est un collaborateur régulier du magazine "les Années Lasers" et à également écrit pour des mensuels comme Mad Movies. Christian Lucas a écrit pour plusieurs Fanzines et est un collaborateur régulier de l'émission "Ciné Forever" sur Moi Fm (l'émission crée par Patrick Nadjar). Daniel Bouteiller possède une société d'archives de photos, affiches cinéma . Il est également documentaliste iconographe a l'Ecran Fantastique.

Le lieu de tournage de la dernière émission est culte également puisqu'il s'agit de l'excellentissime magasin Metaluna de l'ami Bruno, ce qui colle à la perfection au propos. Toutes les émissions se passeront désormais là-bas ou allez vous expérimenter de nouveaux lieux (cinéma?).
Non, toutes les émissions ne seront pas tournées à Metaluna; notre souhait serait de situer l'émission dans plusieurs endroits différents (ayant bien évidemment un rapport avec le cinéma). Nous avons un cinéma bien précis mais je peux pas en dire plus pour l'instant.

Le dernier épisode parlait de sujets aussi divers que "La trilogie ninja", "Maniac" ou encore Ruggero Deodato, vastes horizons qui baignent toujours en plein cinéma de genre. Comment sont choisis les sujets? Vu l'éclectisme de l'équipe, vote à main levée?
Alors pour les sujets c'est la démocratie totale , chacun choisit son sujet et on l'annonce une semaine à l'avance environ sur notre groupe privé Facebook. L'idéal étant de visionner les films cités pour une meilleure interactivité en plateau. Par contre nous nous interdisons de parler des films avant l'enregistrement pour garder la spontanéité des échanges.

Une petite révélation croustillante sur la suite, ce dont vous allez parler dans le prochain numéro, les sujets abordés?
Il y a des projets, notamment des lieux d'enregistrements, des invités et un projet peut être en fin de l'année mais je ne peux vraiment pas en dire plus.

Comment êtes vous accueillis par la communauté du cinéma de genre? La visibilité n'est-elle pas difficile à gérer (les avis contraires sont parfois un peu tranchants)?
Nous avons été plutôt bien accueillis, avec pas mal d'encouragements et de soutien. Nous n'avons pas eu beaucoup de critiques, les commentaires étant plutôt bienveillants. Les critiques positives et négatives font avancer de toutes façons.

Avez-vous prévu de nouvelles fenêtres de tir dans le futur (un site web? Un magazine papier?)
Non à priori pas de site web, ni de fanzine. L'émission nous prend suffisamment de temps (surtout au réalisateur) et il n'est matériellement pas possible de rajouter une corde à notre arc, d'autant que 80 % des chroniqueurs ont une activité à côté.

L'équipe va-t-elle voir arriver de nouveaux membres ou des "guests" dans le futur?
Oui, ils ont tous été contactés et ont répondu favorablement. Ce seront des invités qui pourront revenir s'ils le souhaitent.

Sinon toi tu aimes quoi (tes films de genre préférés) et tu détestes quoi?
Je n'ai pas vraiment de genre de prédilection même si je suis plus naturellement attiré par les films fantastiques ou d'épouvante. D'ailleurs, les deux premiers films de mon top 5 ne sont pas des films fantastiques: "Il était une fois en Amérique", "Danse avec les loups", "Robocop", "La mouche", "Le retour des morts vivants" et bien d'autres encore. Je n'aime pas trop les films de torture (en ce qui me concerne la série des "SAW" n'est pas une grande franchise). Dans le cinéma il faut tout regarder et ne rien rejeter, il n'y a pas de genre mineur. Dernièrement j'ai découvert "Brigade des mœurs" grâce à Bruno dans l'émission 4; j'ai adoré le film ... un film Max pecas (NDLR: je te rejoins, ce film pue la classe)!

La dernière question rituelle chez Grim, tu penses quoi du site? Les choses qui te plaisent, celles que tu trouve naze (sans langue de bois, on ne t'en voudras pas… trop) ?
Je trouve le site très sympa , la mise en page est claire et donne envie de lire les avis sur les films. Les critiques sont sans langue de bois et sans phrases alambiquées ce qui n'est pas toujours le cas sur d'autre sites. J'aime beaucoup les dossiers également, textes et photos sont bien équilibrés. Ces sites sont nécessaires pour que le genre que nous affectionnons tant perdure, il fait vivre la communauté de fans..

Un grand merci à Renaud pour avoir répondu si gentiment à cette batterie de questions et à toute l'équipe pour animer d'une aussi belle manière cette émission qui se bonifie de plus en plus avec le temps. Nous ici on adore et on ne saurait trop vous conseiller d'aller immédiatement (oui, c'est un ordre) vous abonner à la chaîne youtube juste ici: Boulevard du cinéma. Vous pouvez également passer faire un p'tit coucou sur la page Facebook, on ne vous en voudra pas vous serez même les bienvenus (Facebook de Boulevard du Cinéma)! Et puis juste comme ça, parce que je kiffe la démarche, le lieu et tout le boulot abattu pour faire vivre la passion du genre qu'on affectionne tant, foncez chez Bruno au Métaluna Store: 7 Rue Dante, 75005 Paris. Vous pouvez venir accompagnés mais n'oubliez pas la carte bleue hein, faudrait pas déconner, on sait déjà que vous allez craquer...

Réactions
Et puis tant qu'on y est, vous pourriez également apprécier