Grimmovies – Critique de film d'horreur et fantastique Site de critiques de films d'horreur et fantastiques

News: C’est l’ouverture de la chasse! Sortez les cannes à pêche..

Pour une nouvelle,  c'est une sacré nouvelle! Encore sous l'aura des deux excellents opus de la série des Wishmasters (qui voyait un mauvais génie exaucer les vœux sanglants de celui qui l'avait grattouillé), nous ne nous attendions pas à un tel choc. Un autre génie lui ressemblant comme deux gouttes d'eau devrait prochainement sortir de la lampe et venir foutre le boxon dans une petite communauté de gens du voyage déjà bien embêtés par une méchante invasion de Zombies. Incapable d'exaucer le moindre vœu, ce génie là ne fera que faire sortir des biches de son fondement, ce qui va fortement énerver Rick, chef de meute, qui n'a décidément pas de chance avec les cervidés (leur dernière rencontre numérique a tout de même réussi à plomber tout un épisode). Les bambis allumés seraient en plus toxiques puisqu'ils semblent capables de lâcher des flatulences tellement fortes qu'elles font exploser les balles dans les revolvers. Autant dire que buter du Zombie va tout de suite se révéler beaucoup plus compliqué. Rick tentera de lutter à l'aide de ses célèbres masques à bouses conçus par le savant Eugène mais parviendra-t'il à contrecarrer les plans du machiavélique génie? Au pire, il pourra toujours compter sur Michonne pour lâcher de grands coups de katana. Notre guerrière va devoir donc croiser les bois avec nos poilus à queue courte tout en se bouchant les narines (pour tenir le sabre va falloir assurer).. Ça va ruminer, ça c'est une certitude. En voilà un pitch plein de chocolat au milieu qui donne sacrément faim. On espère juste ne pas saigner des yeux une nouvelle fois et que tout se terminera bien pour tout le monde. Un génie, des glands et une bande de biches ballonnées, rarement l'attente n'aura été si fébrile à Grim...

News: Fantasme de fan, et le vôtre c’est quoi?

Bon, on va pas y aller par quatre chemins (en même temps vous avez l'habitude, vous connaissez la maison), avec la recrudescence de titres cultes qui pullulent en ce moment chez les éditeurs ("The Burning" et "Massacre dans le train fantôme" ces derniers jours) on s'est dit que puisque c'est Noël, autant demander la lune (la vraie, pas celle de Pierrot). Du coup, quoi de plus simple que de vous faire participer en vous demandant à vous quel serait votre rêve de gosse, votre péché-mignon, votre VHS to DVD, bref, le titre qui vous ferait passer à la caisse et choper une gaule d'enfer en même temps. Quatre titres semblent sortir du lot: "The Slayer" de JS Cardone avec son démon ramasseur de papaye (avec une foufourche), "The Prowler" de l'ami Zito et son tueur casqué, "Happy Birthday to me" de J.Lee Thompson qui revisitait la petite maison dans la prairie sauce tabasco et "Sleepaway Camp"de Robert Hiltzik avec une Angel(a)o sacrément enervée.. A vous de jouer les Grimmers, promis on fera suivre les résultats! 
MAJ: On a rajouté quelques titres plutôt pertinents comme "Incubus","Spookies" ou encore le mésestimé "Terreur à l’hôpital central", histoire de pimenter encore un peu la sauce 😉 ..

News: Adepte de la cisaille, tout feu tout flamme..

carnageJe ne sais même pas si j'ai vraiment besoin de le préciser mais je suis un fan inconditionnel du "Carnage" de Tony Maylam. Inconditionnel depuis ma toute première VHS louée qui avait une image tellement sombre qu'on aurait pu croire que le film était fourni avec une paire de lunettes infrarouges... Bref, un fan, un vrai, un dur de dur qui n'avait pas peur de perdre deux dixième de sa précieuse vue en tentant de décrypter les agissements barbares de ce carpaccio vivant adepte de la cisaille géante (ouf, je cherchais la virgule pour respirer). Revu bien plus tard dans une version DVD Américaine qui m'avait rendu la vue (redécouvrant carrément certaines séquences), je désespérais de le voir un jour édité dans nos vertes contrées. Et là, magie de Noël, Rimini éditions exauce mon souhait le plus secret: revoir enfin la grande cisaille briller sur nos écrans. 15241996_569606486562653_1558673903141000535_nEt quand on porte le nom de ma ville natale en Italie, on ne peut que mettre les petits plats dans les lasagnes en sortant l'édition ULTIME de la mort qui te tue jusqu'à ce que tu sois mort. Au programme, DVD+Bluray (avec une image HD à se torpiller le fondement), packaging ultra classe et même petit livret explicatif livrant moult anecdotes de tournage. Je rappelle pour les nouveaux que "The Burning" c'est tout de même l'un des meilleurs ersatz de "Vendredi 13" (si ce n'est le meilleur, surclassant même l'original à mon sens) avec des djeuns qui se font dézinguer à coups de cisailles, des effets gores signés Tom Savini et un thème musical inoubliable composé par un Rick Wakeman pété d'inspiration. C'est aussi Cropsy (Cropsey Outre-Atlantique), le grand brûlé le plus cool depuis Krueger, toujours partant pour nous amuser en maniant le sécateur comme personne. Bref, inutile de tourner autour du plot, "Carnage" c'est la grande classe et tout bon fan qui se respecte se doit de se jeter sur n'importe quelle crèmerie qui se respecte aussi afin d'acquérir le Saint-Graal. Rien que pour féliciter le travail exemplaire des gens de Rimini, je vous somme même de les acheter par deux, ça vous apprendra! En attendant, un petit lien vers la critique du film, faites il y a déjà un bail (une des toutes premières) mais qui reflète bien ce qu'on pense de l'oeuvre.